Poutine a expliqué pourquoi les idées de Lénine étaient «une bombe atomique» pour l’URSS

Vladimir Poutine© Alexeï Drouzhinine Source: Sputnik
Vladimir Poutine

Le président russe a précisé pourquoi Lénine avait posé les fondements de la chute de l’URSS : en autorisant les républiques à quitter l’URSS lors de sa création, Vladimir Poutine pense que le pays était dès lors voué à la dissolution.

Lors d’un forum qui s’est déroulé dans la ville de Stavropol, le chef de l’Etat russe a répété sa phrase hautement médiatisée et selon laquelle Lénine était la cause de la chute de l’URSS. Il a expliqué que le père de la révolution bolchévique avait fait une faute lors de la création de l’Union soviétique.

Vladimir Poutine a rappelé que Staline avait proposé que les futurs membres de l’URSS puissent intégrer l’Union sur une base autonome mais en conservant de larges pouvoirs. Il pensait notamment à la Russie, à l’Ukraine, à la Biélorussie et au Caucase du Nord.

Cependant, Lénine a critiqué cette proposition de Staline, la qualifiant de prématurée et de mauvaise. «Lénine s’est prononcé pour que les futurs Etats de la naissante Union soviétique y participent sur la base d’une complète égalité de droits, dont celui de sortir de l’Union. C’était la bombe à retardement sous le bâtiment de notre structure étatique», a expliqué le président russe.

Le 21 janvier, Vladimir Poutine avait déclaré que les idées de Lénine sur l’autonomisation avait «constitué la bombe nucléaire placée sous le bâtiment qui s’appelle la Russie, et puis elle a explosé». Cette déclaration a été qualifiée par certains comme une évaluation négative des bolchéviques et de la révolution de 1917. C’est pourquoi on a demandé au président russe d’expliciter son propos.

En savoir plus : Russie : le parti communiste menace de représailles si DiCaprio est choisi pour jouer Lénine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales