N’ayant pas versé leur cotisation, 15 pays privés de droit de vote à l’ONU

N’ayant pas versé leur cotisation, 15 pays privés de droit de vote à l’ONU Source: Reuters
Lucas Jackson
Suivez RT France surTelegram

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a informé l’Assemblée générale sur la privation de plusieurs pays membres du droit de vote pour non-paiement de leurs cotisations, a fait savoir samedi Associated Press.

La déclaration datée du 18 janvier a été rendu publique le 22 janvier. Elle liste 15 pays débiteurs, parmi lesquels la République dominicaine, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le Burundi, le Bahreïn, la Libye, le Mali ou encore le Venezuela. Initialement l’Iran en faisait partie, cependant Téhéran a payé sa cotisation, mais pas avant la publication de la déclaration, a noté le porte-parole de l'Assemblée générale Daniel Thomas.

Cinq pays en proie à des situations politiques et économiques précaires, notamment l'archipel des Comores, la Guinée-Bissau, la Somalie, le Yémen et Sao Tomé-et-Principe, auront le droit de s’exprimer lors des sessions. D’autres pays comme le Vanuatu, le Bahreïn, le Mali ou la Libye sont sommés de régulariser leur situation.

Pour le Venezuela en particulier, la dette s'élève actuellement à 3 millions de dollars. Quant à la République dominicaine, elle doit 2,1 millions de dollars aux Nations unies, alors que Saint-Vincent-et-les-Grenadines et le Burundi, faisant également partie de la liste des débiteurs, doivent rembourser respectivement 2 155 et 1360 dollars.

Les limitations ne concernent pas les assemblées tenues en urgence. Le Secrétaire général a également noté dans la lettre que l’interdiction peut être levée au cas où il est établi que la cotisation n’a pas encore été versée pour des «raisons indépendantes du pays membre».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix