Quatre morts et plusieurs blessés lors d’une fusillade dans une école au Canada : le suspect arrêté

© Capture d'écran de Google Maps

Des tirs ont retenti au sein de l’école dans la province de Saskatchewan, au Canada, en faisant quatre morts, ont confirmé les forces de l’ordre. Le suspect déjà a été arrêté.

«Nous pleurons avec toute la communauté de La Loche et de la province de Saskatchewan ce jour terrible et tragique», a déclaré le Premier ministre canadien Justin Trudeau dans un communiqué.

Il était environ 13h00 (19h00 GMT) dans la bourgade de La Loche, dans le nord de la province de Saskatchewan, quand des coups de feu ont retenti dans le lycée de cette collectivité amérindienne. Des témoins ont dit avoir vu un «garçon», fréquentant ou ayant fréquenté ce lycée, ouvrir le feu à l'intérieur, armé d'une carabine.

Cet établissement, de même que l’école primaire de la ville, ont été bouclés par les policiers.

D’après la page Facebook de l’école, une «situation d’urgence» a eu lieu dans le bâtiment Dene, qui abrite l’école secondaire. L’administration a prié le public de ne pas s’approcher des lieux où travaillent des policiers.

There is currently an emergency occurring at the Dene Building and we are asking the public to stay away while the...

Опубликовано La Loche Community School - LLCS 22 января 2016 г.

«Des parents et des habitants de la ville sont priés d’éviter l’école Dene en raison d’un incident toujours en cours», a écrit la police locale dans une déclaration officielle citée par BNO News.

Les forces de l’ordre ont confirmé que quatre personnes ont péri, alors que les rapports précédents faisaient état de cinq victimes. Plus tôt, les médias ont annoncé que l’hôpital local a accepté plusieurs personnes blessées à l’arme à feu.

«Des mots ne peuvent pas exprimer tout le choc et la tristesse que j’ai ressenti après les événements épouvantables aujourd’hui à La Loche», a déclaré le Premier ministre de la Saskatchewan Brad Wall. «Mes pensées et mes prières vont à toutes les victimes, leurs familles et leurs proches et à toute la communauté».

Words cannot express my shock and sorrow at the horrific events today in La Loche. My thoughts and prayers are with all...

Опубликовано Brad Wall 22 января 2016 г.

Les 3.000 habitants de La Loche sont en grande majorité des autochtones du peuple Chipewyans qui vivent à la lisière de l'Arctique.

La fusillade à La Loche est l’incident le plus meurtrier de la sorte en 26 ans. En 1989, un homme de 25 ans a ouvert le feu dans l’Ecole Polytechnique à Montréal, en tuant 14 personnes, pour la plupart des filles étudiantes. Il s’est ensuite suicidé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales