Xi Jinping : la Chine soutient un Etat palestinien souverain avec sa capitale à Jérusalem-Est

Source: Reuters

Pékin a ouvertement déclaré son soutien à l’indépendance d’un Etat palestinien qui aurait sa capitale à Jérusalem-Est. Le président Xi Jinping a également annoncé l’initiative chinoise de promouvoir l’énergie solaire en Palestine.

En s’adressant pour la première fois à la Ligue arabe dans ses quartiers généraux en Egypte, le dirigeant chinois a déclaré que le problème palestinien ne devait pas être marginalisé.

«La Chine soutient fermement le processus de paix au Moyen-Orient ainsi que la création d’un Etat palestinien qui jouirait d’une pleine souveraineté dans les frontières de 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale», a annoncé Xi Jinping aux représentants des pays membres de la Ligue.

Le président chinois s'adresse à la Ligue arabe au Caire Source: Reuters
Le président chinois s'adresse à la Ligue arabe au Caire

Pour le dirigeant chinois, le problème palestinien ne doit pas être «voué à l’oubli», car c’est un sujet d’une importance cruciale pour la paix au Moyen-Orient. Et la communauté internationale doit, selon lui, promouvoir la reprise des pourparlers entre Tel Aviv et la Palestine qui sont interrompus depuis avril 2014.

Pour aider le peuple palestinien, Pékin a promis d’accorder 50 millions de yuans (7 millions d’euros) de financement d’un projet de construction de centrale solaire sur ses territoires.

Le sort de Jérusalem est un des sujets clé du processus de paix israélo-palestinien, les deux peuples réclamant cette ville historique en tant que capitale. Les Nations unies qualifient Jérusalem-Est de territoire palestinien occupé, tout en espérant que la ville puisse un jour devenir la capitale des deux Etats.

Lire aussi : le Qatar remplacera 1 000 maisons palestiniennes détruites par des raids israéliens à Gaza en 2014

Les Palestiniens parlent en général de Jérusalem-Est comme de la capitale de leur Etat indépendant, impliquant que la partie ouest de la ville pourrait servir de capitale à Israël. Cependant, Israël refuse de partager la Ville sainte. En mai 2015, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a réaffirmé qu’Israël «va maintenir Jérusalem sous sa souveraineté pour toujours».

Afin de raffermir ses revendications, l’Etat juif continue de construire de nouvelles colonies dans Jérusalem-Est qui sont illégales au regard du droit international.

En savoir plus : Human Rights Watch dénonce les entreprises profitant de la colonisation israélienne en Cisjordanie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales