Tadjikistan : les autorités rasent 13 000 hommes barbus pour combattre l'islam radical

© AFP Source: AFP

La police de l’Etat a rasé de force 13 000 hommes en un an et «convaincu» 1 700 femmes d’enlever leur voile pour éradiquer l’islamisme radical du pays. Le Tadjikistan est un état laïc avec une majorité de musulmans (95% sunnites et 5% chiites).

Le rasoir est la nouvelle arme du pays pour lutter contre l’extrémisme. Ainsi la police a rasé les barbes des hommes qui étaient jugées trop longues et trop hirsutes. Le chef de la police de Khatlon, Bahrom Sharifzoda, a montré aux médias locaux le avant/après d'un homme qui avait été rasé.

La police a également déclaré qu'ell avait «convaincu» 1 700 femmes de retirer leur voile intégrale. Elle assure avoir arrêté 89 prostituées cachées sous des voiles intégraux, et fermée 162 magasins qui vendaient des vêtements traditionnels musulmans.

La semaine dernière le Parlement Tadjik a voté l’interdiction des noms «à consonance étrangère» c'est à dire ceux qui ne rapporte pas à la culture Tadjik. Le président du pays, Emomali Rahmon est au pouvoir depuis 1994 et son mandat actuel se termine en 2020.

Selon les chiffres du pays près de 2 000 djihadistes de l’Etat islamique qui se battent en Syrie seraient du Tadjikistan.

En septembre dernier déjà, alors  que ces «rasages» n’étaient encore que peu fréquent, une résistance s’est organisée auprès de la jeunesse tadjik. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales