Obama autorise les troupes américaines à viser une nouvelle branche de Daesh en Afghanistan

Obama autorise les troupes américaines à viser une nouvelle branche de Daesh en Afghanistan Source: Reuters

Connu sous le nom de Daesh-K, le groupe afghan qui affirme être affilié à l’Etat islamique peut maintenant être pris pour cible par l’aviation américaine, une mesure qualifiée de «pas important» par les responsables de l’armée des Etats-Unis.

L’administration Obama a donné cette autorisation en réponse à une demande déposée, le mois dernier, par le secrétaire à la Défense Ashton Carter, écrit The Washington Post qui cite une source militaire anonyme. Selon le quotidien, l’armée américaine pourra désormais lancer des frappes aériennes contre les combattants soupçonnés de liens avec l’Etat islamique, de la même manière que ceux liés à Al-Qaïda, alors qu’auparavant ils n’étaient ciblés que sur fondement d’informations sur une menace émanant de ces personnes en particulier.

Il s’agit d’un «pas important» de la part du président Obama, a noté un autre responsable militaire anonyme interrogé par The Military Times. «C’est certainement la reconnaissance d’une menace potentielle de long terme», a estimé la source.

Lire aussi : un soldat amércain tué et deux autres blessés lors d'une mission des forces spéciales en Afghanistan

Daesh-K, où Wilayah Khorasan, est une branche autoproclamée de Daesh active dans la région que l’organisation terroriste locale appelle Khorasan et qui comprend des parties du Pakistan et de l’Afghanistan. Le groupe a une capacité approximative de 1 000 à 3 000 combattants.

Plus tôt dans le mois, l’Etat islamique (Daesh) a revendiqué l’attaque sur le consulat pakistanais à Jalalabad, dans la province afghane de Nangarhar. Sept membres des forces de l’ordre afghanes ont péri dans l’attentat.


Alors qu’en Syrie, les troupes américaines visent directement les combattants de Daesh et d’Al-Qaïda, ils entraînent les forces du gouvernement afghan pour faire face aux rebelles talibans.

En savoir plus : sept morts dans un attentat près du consulat pakistanais en Afghanistan

La semaine dernière, lors de son discours annuel sur l’état de l’Union, le président Barack Obama a déclaré devant le Congrès américain qu’il était nécessaire d’adopter une loi donnant une plus large autorité à l’armée pour qu’elle puisse viser Daesh au-delà des seuls territoires de l’Irak et de la Syrie.

Lire aussi : tous les discours d'Obama en une minute

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»