L'Irak mène d'intenses recherches pour retrouver les ressortissants américains kidnappés

Source: Reuters

Les forces de sécurité irakiennes se sont déployées à travers la ville de Bagdad où trois américains ont été enlevés durant le week-end dernier. Plusieurs rues ont été fermées afin de mener des opérations de fouille dans les maisons.

Révélée par un diplomate américain le 17 janvier, l'information faisant état de la disparition de plusieurs citoyens américains a été confirmée par l'ambassade américaine en Irak.«Nous travaillons en étroite coopération avec les autorités irakiennes pour localiser les Américains disparus», avait alors déclaré le porte-parole de l'ambassade Scott Bolz, qui n'a pas révélé leur identité.

De son côté, un responsable du renseignement au sein du gouvernement irakien a informé Associated Press que les ressortissants avaient été enlevés alors qu'ils se trouvaient dans la maison de leur interprète, située dans le quartier de Dora, au sud de Bagdad. Cette version des faits n'a pas pour autant été confirmée par les autorités officielles. Pour l'heure, ces enlèvements n'ont pas été revendiqués mais plusieurs bandes armées sont soupçonnées d'en être responsables. Daesh, les milices chiites ou encore les bandes criminelles s'adonnent souvent à cette pratique afin de recevoir des rançons et de financer ainsi leurs activités criminelles.

Ces enlèvements interviennent alors que la sécurité autour de la capitale irakienne s'est fortement détériorée après des mois de calme relatif. Les combattants de Daesh ont mené plusieurs attaques ces dernières semaines à Bagdad et dans les provinces avoisinantes. La semaine dernière, plus de 50 personnes ont péri lors d'une prise d'otage dans le centre commercial Zahrat, situé dans un quartier très fréquenté de la capitale. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales