Breivik aurait été contrôlé en possession d'armes en Allemagne deux ans avant ses tueries

Anders Breivik Source: Reuters
Anders Breivik

Le terroriste norvégien Anders Breivik, coupable d'un attentat à Oslo et du massacre de l'île d'Utoya avait été interpellé lourdement armé par la police allemande. Qui n'aurait pas alerté la police norvégienne.

Ou comment un massacre aurait pu être évité… Selon le documentariste allemand Daniel Harrich, qui a travaillé pendant des années sur le commerce illégal des armes en Europe, le terroriste d’extrême droite Anders Breivik avait été arrêté par la police allemande en 2009 avec un arsenal de guerre. Le tout lors d’un contrôle routier de routine.

Daniel Harrish a révélé cette information dans son dernier film, diffusé récemment sur la chaine Arte, et a suscité un certain émoi dans les rangs de la police norvégienne. Cette dernière n’a en effet jamais été informée de cette affaire par l’Allemagne.

Selon les sources du journaliste allemand, les munitions et certaines parties des armes en question auraient été confisquée à Breivik. Il aurait en revanche été autorisée à garder les armes une fois ces dernière démilitarisées.

Deux ans après cette arrestation en Allemagne, Anders Breivik, qui n’était pas particulièrement connu de la police norvégienne, tuait 77 personnes dans un attentat à Oslo et une fusillade sur l’île d’Utoya.

Il est depuis en prison, d’où il a d’ailleurs attaqué l’Etat norvégien à propos de ses conditions de détention. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales