«Il ne nous reste que le pape» : les producteurs laitiers bientôt reçus au Vatican

Source: Reuters

Fin janvier, 120 éleveurs européens – dont une dizaine de français – seront accueillis par le pape dans l'espoir de le sensibiliser à la crise agricole. L'objectif : convaincre le souverain pontife de plaider leur cause auprès des gouvernements.

«On a tout essayé, les politiques c'est fait, il ne nous reste que le pape», confie au Parisien Boris Gondoin, éleveur laitier dans la Meuse. 

Confrontés à une crise sans précédent, marquée par la surproduction de lait et par la baisse des prix en raison de la fin des quotas européens de 2015, 120 éleveurs et producteurs de lait venus de toute l'Europe et appartenant au syndicat de l'European Milk Board (EMB), se rendront au Vatican le 27 janvier prochain. 

«On plaidera pour la création d'outils européens de gestion de crise avec des réductions volontaires des volumes du lait, mais on parlera aussi nutrition, migrants et développement», précise Boris Gondoin. 

Armés de paniers cadeaux remplis de fromages, de packs de lait et autres produits frais, les éleveurs espèrent sensibiliser le Saint-Père à leur cause, pour qu'il fasse ensuite du «forcing» en leur faveur auprès des chefs d'Etat. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales