Dix touristes étrangers morts dans un attentat suicide qui a secoué Istanbul (VIDEO)

La place de Sultanahmet encerclée par la police Source: Reuters
La place de Sultanahmet encerclée par la police

Une explosion a retenti sur la place de Sultanahmet, un des lieux les plus visités par les touristes à Istanbul, a annoncé l’agence de presse Dogan, faisant état de plusieurs morts et blessés.

Au moins dix personnes ont péri, a annoncé le gouverneur d’Istanbul dans une déclaration officielle publiée sur son site. 15 autres personnes ont été blessées, d’après la même source.

L’attentat a été perpétré par un kamikaze, a confirmé le président turc Recep Tayyip Erdogan. Cet homme a été identifié comme un homme d'origine syrienne âgé de 27 ans, a annoncé à son tour le vice-premier ministre du pays, Numan Kurtulmus.

D’après le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, le terroriste était un membre de l’Etat islamique qui est arrivé dans le pays depuis l’étranger.

Selon le quotidien turc Hurriyet, le terroriste s’est fait exploser près d’un groupe de touristes.

La plupart des victimes de l’attaque sont des étrangers, a déclaré Numan Kurtulmus. Neuf touristes allemands figurent notamment parmi les morts, d'après un responsable turc anonyme cité par l'AFP.

Un citoyen norvégien a également été blessé dans l'attentat et reçoit des soins à l'hôpital, a confirmé le ministère norvégien des Affaires étrangères.

L'un des témoins de l'attentat, cité par Reuters, a raconté qu’il avait vu des restes de corps éparpillés sur le lieu de l’explosion. Erdem Koroglu, un autre témoin qui travaille dans un bâtiment situé à proximité, a quant à lui expliqué à NTV qu’il avait vu plusieurs personnes gisant sur le sol après l’explosion.

«Il était difficile de dire qui était vivant et qui était mort», a raconté Erdem Koroglu qui a souligné que «l’explosion a fait trembler des bâtiments».

La police a encerclé la place, ont fait savoir des témoins aux médias locaux, alors que plusieurs ambulances sont arrivées sur les lieux où l'explosion s'est produite .

Attention : les images ci-dessous peuvent heurter la sensibilité.

Source: Reuters

L’épicentre de l’explosion, qui a renversé une voiture de police, se trouvait près d'une station de tramway, rapporte RIA Novosti.

Certains médias suggèrent même qu'il y aurait eu en réalité plusieurs explosions.

L’attentat a eu lieu sur la place de Sultanahmet, dans un quartier fréquenté par les touristes étrangers, près de la Mosquée bleue et de l’obélisque de Théodose.

Aussitôt après l’attentat, les autorités turques ont décrété l’interdiction de sa couverture médiatique, a annoncé l’agence de presse Anadolu.

Après le drame, le ministère allemand des Affaires étrangères a publié un communiqué appelant ses ressortissants à éviter les lieux touristiques à Istanbul. La diplomatie allemande a ajouté qu’elle estimait possible de nouvelles attaques terroristes à travers le pays, recommandant même à ses citoyens d’«éviter de se trouver près des bâtiments militaires et gouvernementaux».

Le ministère britannique des Affaires étrangères et du Commonwealth a également diffusé un avertissement à destination de ses ressortissants qui se trouvent actuellement en Turquie.

Après avoir exprimé ses condoléances aux proches des victimes décédées lors de l’explosion, Moscou a indiqué que l’attentat d'Istanbul confirmait la nécessité d’unification immédiate des efforts de la communauté mondiale dans la lutte contre le terrorisme.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales