Des contrôleurs aériens stagiaires ont évité une collision dans le ciel de Moscou

© Evgény Biyatov Source: Sputnik

Des contrôleurs aériens stagiaires sont parvenus à éviter qu’un appareil militaire TU-134 et un avion privé ne se percutent à proximité de l’aéroport de Vnoukovo à Moscou quelques secondes avant la catastrophe.

Les deux avions volaient à la même altitude de 4 500 mètres à une vitesse de 600 km/h. Le système de la prévention des collisions TCAS n’a fonctionné ni chez les contrôleurs aériens, ni dans l’avion privé. Le TU-34 ne disposant pas de ce système de sécurité.

Les contrôleurs n’ont pas été en mesure de déterminer le moment auquel cette situation dangereuse s’est matérialisée dans le ciel moscovite, mais ils ont réagi rapidement, 25 secondes seulement avant la collision.

«Après que le rapprochement dangereux a été détecté, les pilotes de l’avion d’affaires a commencé à descendre, et le TU-134 a gardé la même altitude», rapporte la chaîne de télévision russe LifeNews.

L’incident s’est produit à 100 kilomètres de l’aéroport de Vnoukovo.

En savoir plus : Un avion chargé de passagers a atterri sur le ventre à l’aéroport russe de Domodedovo (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales