Une cavalière suédoise justifie le fait d'avoir mangé son propre cheval sur Facebook

Une cavalière suédoise justifie le fait d'avoir mangé son propre cheval sur Facebook© © travgalen / Facebook
Helena Stahl et son cheval

Helena Stahl a avoué dans un message sur Facebook avoir mangé son propre cheval après que celui-ci a été abattu. Elle explique préférer manger un animal qui a eu une belle vie.

C’était en mai dernier et Iffy Mant, la jument de cette jeune femme de 24 ans qui gagne sa vie en s’occupant des chevaux était tué après avoir été grièvement blessée. Cette jockey suédoise a expliqué en décembre avoir mangé sa bête, heureuse d'avoir pu manger un animal qui a eu une belle vie.

Une cavalière suédoise justifie le fait d'avoir mangé son propre cheval sur Facebook© © travgalen / Facebook

Pour Helena Stahl, qui a révélé elle-même l’affaire sur Facebook, il n’y avait pas d’autre alternative que «l’industrie de la viande qui va dans la mauvaise direction» et qu’il était important pour elle de consommer la viande d’un animal «qui a eu une belle vie», et non pas élevé uniquement pour être mangé. Sauf que depuis plusieurs jours, Helena Stahl est la personne la plus détestée parmi les défenseurs des animaux. 

Sur son post Facebook, la jeune femme justifie son choix de manger son animal après sa mort : «J’ai dis à ma mère que si je ne pouvais pas manger de la viande provenant d’un animal qui a eu une belle vie, alors je ne pourrais jamais manger de viande».

Face aux critiques, Helena Stahl n’a pas faibli, et assume son choix, renvoyant à leur décision tout ceux qui mangent de la viande issue d’animaux élevés uniquement dans ce but. «Peut-être que cela est terrible… Comment ai-je pu manger un de mes meilleurs amis ? C’était moi ou les vers.»

Sur les réseaux sociaux, certains ont dénoncé ce choix, comparant même le fait de manger son cheval au fait de manger… sa grand-mère ! 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»