Un passager juif soupçonné d’être en lien avec Daesh arrêté dans un train russe

Un train russe © Vladimir Astapkovitch Source: Sputnik
Un train russe

Un officier de réserve de l’armée israélienne (Tsahal) qui lisait un livre en hébreu dans un train a été arrêté, soupçonné d’avoir des liens avec l’Etat islamique, rapporte le site IzRus qui ne précise pas quand l’incident s’est produit.

Une passagère du train reliant Moscou et TcheboksaryTcheboksary ( à 660 kilomètres à l’est de la capitale russe) s’est aperçu que Mark G, jeune juif, lisait un livre en hébreu et l’a soupçonné de vouloir mal agir. Elle a partagé ses inquiétudes avec la police qui a arrêté l’Israélien et fouillé ses bagages.

Comme Mark G l’a affirmé, les forces de l’ordre l’ont interrogé trois fois. Finalement, ayant obtenu toutes les assurances qu’il n’était pas en lien avec l’Etat islamique (EI), la police lui a présenté ses excuses et l’a libéré. Le ressortissant israélien a pu continuer sa route vers Tcheboksary où l’attendaient sa femme et son enfant qui se trouvaient chez des proches.

Les forces de l’ordre russes n’ont, pour l’heure, pas confirmé ces informations.

Ces derniers temps, les services secrets arrêtent régulièrement des gens qu’ils soupçonnent d’être en lien avec Daesh. Ainsi, en décembre dernier, Islam Khadjiev, daghestanais et trésorier présumé d’une cellule de Daesh en Russie, a été arrêté à Moscou.

En savoir plus : Israël serait le seul pays que craint Daesh, selon un journaliste ayant rencontré les terroristes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales