Un nouveau module pour Gmail ambitionne de faire perdre l'habitude des femmes à s’excuser

© Toru Hanai Source: Reuters

Une extension gratuite pour Google Chrome apprendra aux utilisateurs de Gmail à utiliser plus rarement des mots parasites dans leurs emails ainsi que le recours répété aux excuses, a annoncé Reuters.

Selon son auteur Tami Reiss, cette invention est nécessaire premièrement pour les femmes, pour écrire des emails formels de façon plus sûre. Selon Reiss, les femmes utilisent souvent des phrases qui donnent l’impression d’une personne manquant de confiance, telles que «il me semble», «je ne suis pas experte mais», «j’essaierai».

Ce module souligne toutes les propositions de ce type en proposant de les modifier. Une référence intégrée explique pourquoi le choix d’une phrase est qualifié d’indésirable. L’application se nomme opportunément Just Not Sorry «je ne suis pas juste désolé».

L’auteur a déclaré que ce sont les sketches d’Amy Schumer, où elle se moque de la tendance féminine à s’excuser continuellement, qui l’ont inspirée à créer cette nouvelle extension. Une publication satirique du Washington Post, dans laquelle l’auteur a décrit à quoi ressembleraient certaines phrases célèbres si une femme moderne les prononçait, l’ont également influencée.

Cependant une des éditorialistes du Washington Post a critiqué cette application «ce serait bien d’utiliser un adjectif rigolo», indiquant que s’excuser n’est pas seulement une caractéristique des femmes. Pour elle, les auteurs de telles généralisations ne sont pas des linguistes, et leurs conseils et applications ne prennent pas en considération toutes les subtilités de la communication d’affaire.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales