3 000 personnes rassemblées à Téhéran, manifestent leur colère contre Riyad (VIDEO)

© Adnan Abidi Source: Reuters

Près de 3 000 Iraniens sont descendus dans les rues de la capitale, lundi, pour exprimer leur colère contre l'Arabie saoudite après l’exécution de l’imam chiite et la rupture des relations diplomatiques avec l’Iran.

Rassemblés sur la place imam Hossein, les activistes ont hué la famille sunnite régnante en Arabie saoudite où samedi, l’important chef religieux chiite Nimr Baqer al-Nimr accusé de terrorisme a été tué. Cette décision de l’Arabie Saoudite a provoqué une vague de manifestations chiites dans plusieurs pays du Moyen-Orient.

Les manifestants ont aussi brûlé des drapeaux des Etats-Unis, qui sont un des alliés de l'Arabie saoudite et des drapeaux israéliens. Quant au drapeau saoudien, il ne peut pas être brûlé en Iran car il comporte une sourate du Coran, sacrée pour les musulmans.

EN CONTINU : Les Emirats arabes unis expulsent l’ambassadeur iranien

Dimanche, quelques heures après l'exécution du Cheikh Nimr Baqer al-Nimr, des centaines de personnes ont attaqué l'ambassade saoudienne à Téhéran, exprimant leur colère et entraînant le déclenchement de manifestations anti-saoudiennes qui ont rassemblé plusieurs milliers de personnes dans la capitale iranienne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales