Libye : des militants de Daesh auraient pris la ville de Ben Jawad des forces gouvernementales

La ville de Bin Jawad en Libye © Google Map
La ville de Bin Jawad en Libye

Selon une chaîne de télévision libyenne, l'attaque du champ pétrolier d'Al Sidre aurait causé la mort de sept personnes, dont quatre combattants de Daesh, deux gardes, ainsi qu'un civil venant de Bin Jawad.

Les champs pétrolifères libyens d’Al Sidre, ainsi que la ville côtière de Ben Jawad (10 000 habitants) auraient été conquis par les forces de l’Etat islamique. Selon le média télévisuel libyaschannel, un réservoir de pétrole d'Al Sidre serait en feu. 

Les combats ont opposés les forces d'Ibrahim Jadhran aux combattants de Daesh près de la ville de Ben Jawad.


Lire aussi : Armée d'une résolution de l'ONU, la Grande-Bretagne pourrait bientôt re-bombarder la Libye

La prise de la ville a été revendiquée par un communiqué de l’organisation terroriste au nom d’Abu Mughira al-Qahtani, le chef de l’Etat islamique en Syrie depuis le mois de septembre.


Al Sidre est le lieu de production de pétrole le plus important de Libye, avec une capacité de 500 000 barils par jour. L'Etat islamique se sert du trafic de pétrole comme une source de revenus importante pour se financer.

Lire aussi : «Merci d’avoir détruit notre pays» : des libyens en colère interpellent Obama après son message

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales