En Syrie, les pilotes russes fêtent le Nouvel An tout en continuant les frappes contre Daesh (VIDEO)

Un avion russe décollant de la base de Lattaquié.© Mil.ru
Un avion russe décollant de la base de Lattaquié.

Le personnel de la base aérienne russe en Syrie a célébré la nouvelle année tout en poursuivant les missions de vol de nuit. Janvier 2016 sera le quatrième mois de frappes aériennes contre l'Etat islamique.

A minuit, heure de Moscou, les militaires de la base aérienne Khmeimim à Lattaquié ont célébré le passage à l'année 2016, une heure en avance par rapport à l'heure syrienne.

Plusieurs pilotes étaient absents des festivités car ils effectuaient leur mission aérienne durant toute la nuit. 

Pendant ce temps, de nombreux marins, mécaniciens et militaires qui n'étaient pas en mission se sont rassemblés devant un écran géant pour écouter le traditionnel discours à la nation du président russe à côté d'un sapin de 15 mètres de haut apporté à la base spécialement de Russie.

Un militaire déguisé en Grand-père Gel (le Père Noël russe) a souhaité à toute l'assemblée de mettre fin au terrorisme en Syrie pour pouvoir au plus vite revenir aux sapins et bouleaux russes et dire adieux aux palmiers.

Les militaires russes rassemblés devant le sapin ramené spécialement de Russie sur la base syrienne de Lattaquié.© Ruptly
Les militaires russes rassemblés devant le sapin ramené spécialement de Russie sur la base syrienne de Lattaquié.

Chaque participant a reçu des cadeaux du ministère de la Défense, notamment un T-shirt représentant un avion de chasse Soukhoï Su-30 avec l'inscription «détruire le terrorisme».

Les forces aériennes russes ont commencé leur opération antiterroriste en Syrie le 30 Septembre 2015, à la demande des autorités syriennes .

Au cours des trois derniers mois, les bombardiers et les chasseurs décollant de la base aérienne Khmeimim à Lattaquié ont effectué plus de 5 200 missions, éliminant des milliers de cibles terroristes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales