La Crimée se prononce contre les livraisons d’électricité ukrainienne

Source: Reuters

Lors d’une conférence de presse, le ministre russe de l’énergie, Alexandre Novak, a déclaré que 93,12% des habitants de la Crimée et de Sébastopol étaient contre un accord énergétique entre la péninsule et l’Ukraine.

Le 31 décembre, le président russe Vladimir Poutine a demandé qu’on pose deux questions aux habitants de la Crimée et de Sébastopol sur leur approvisionnement électrique:

  • Est-ce que vous pour un accord commercial sur la livraison d’électricité ukrainienne en Crimée et à Sébastopol, s’il y est libellé que la Crimée et Sébastopol font partie de l’Ukraine ?
  • Si l’on ne signe pas cet accord lors des trois ou quatre mois à venir, la Crimée pourrait connaître des coupures d’électricité, est-ce que vous y êtes prêts ?

Plus de 3 000 habitants des deux entités ont répondu à ce sondage : 500 habitants de Sébastopol et plus de 2 500 Criméens.

Au final, 93,12% des sondés se sont exprimés contre la conclusion de l’accord avec l’Ukraine en Crimée et à Sébastopol et 94% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles étaient prêtes à attendre quelque temps avant que la Russie soit en mesure de les approvisionner en électricité.

Lire aussi : Privée d'électricité, la Crimée est en état d'urgence

Plus de 1,9 million de personnes ont été privées d’électricité en Crimée dans la nuit du 21 au 22 novembre 2015, juste après que les pylônes des lignes à haute tension qui alimentent la péninsule, situés dans la région voisine de Kherson en Ukraine, ont été endommagés par des explosions. Plusieurs villes ont ainsi été plongées dans l’obscurité complète.

© RT France

Peu de temps après cet incident, le ministre ukrainien de l’Intérieur, Arsène Avakov, avait proposé d’interrompre définitivement les livraisons de courant à la Crimée, dorénavant territoire russe. Mais en décembre dernier, l’Ukraine a proposé la signature d’un contrat commercial régissant les livraisons d’électricité à la Crimée et à la ville de Sébastopol mais avec une condition importante, qu’il soit inscrit que la Crimée et Sébastopol font partie de l’Ukraine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales