Chine : des auditions pour devenir soit top modèle, soit... hôtesse de l'air

Chine : des auditions pour devenir soit top modèle, soit... hôtesse de l'air © Capture d'écran The Independent.
Les jeunes femmes candidates lors de leur défilé.

Plus de 1000 diplômées d'une école de Quingdao, au nord-est de la Chine, ont assisté à des auditions annuelles dans l'espoir de décrocher un contrat de top-modèle ou, à défaut, d'hôtesse de l'air, ont annoncé lundi les médias locaux.

Les jeunes femmes auditionnées étaient censées d'abord déambuler en bikinis, puis vêtues d'uniformes d'aviateur. Les plus chanceuses d'entre elles, auront la possibilité de devenir top-modèles, tandis que les autres, deviendront hôtesses de l'air, un métier qui, en Chine, comme ailleurs, nécessite une certaine classe et de la tenue. 

Les participantes ont pour obligation de répondre à certaines exigences physiques incontournables. Parmi ces dernières : être minces et élancées, avoir la voix douce et, critère éliminatoire, n'avoir aucune cicatrice sur les parties visibles du corps. 

Pour pouvoir devenir hôtesse de l'air et obtenir le succès mérité, les jeunes candidates doivent obligatoirement mesurer au moins 1,70m. Cependant, selon le Daily Mail, les plus gracieuses seront acceptées mêmes si elles font jusqu'à 1,65m.

Les votants à ce concours peu habituel sont des représentants d'agences de mannequinat ou de compagnies aériennes venues spécialement des provinces de Shandong, du Hebei, du Shanxi, de l'Anhui, du Jiangsu et du Jilin.

Pour les hôtes de l'événement, une célèbre agence de mannequins, ces auditions annuelles sont une façon pour les recruteurs de dénicher de nouveaux talents, ainsi que de permettre aux diplômées de se préparer au futur.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter