Nigeria : deux femmes kamikazes se font exploser à Madagali, 30 morts présumés

Des habitants qui fuient après une explosion dans la ville de Maiduguri le 14 mai 2015 Source: Reuters
Des habitants qui fuient après une explosion dans la ville de Maiduguri le 14 mai 2015

Au moins 30 personnes auraient été tuées ce lundi dans un double attentats-suicides perpétré par deux femmes à Madagali au nord-est du Nigeria, selon l'AFP

Le général Victor Ezugwu a confirmé l'attaque. « Deux femmes kamikazes ont frappé un parc de motos à Madagali, elles ont activé leurs dispositifs, et nous avons perdu certains de nos concitoyens», a-t-il déclaré, rapporte news24 Nigeria.

Un journaliste local de la BBC a lui évoqué l'attaque d'un marché de la même ville dans un tweet :

Le général Victor Ezugwu a déclaré que la situation était maintenant sous contrôle et que des forces de sécurité avaient été envoyés dans la ville. Il a indiqué que plusieurs personnes avaient perdu la vie, sans donner plus d'informations sur le nombre de morts. Il a appelé la population à être vigilante.

Plus tôt dans la journée, ce sont près de 30 personnes qui ont trouvé la mort dans deux autres explosions qui ont frappé une mosquée de la ville de Maiduguri, la capitale de l'Etat de l'Borno. Boko Haram. L'attentat a fait également 91 blessés, selon un responsable de l’agence nationale de gestion des secours (NEMA), cité par Reuters. Boko Haram venait de lancer une offensive sur la ville et d'envahir Jiddari Polo, dans les faubourgs de Maiduguri, ouvrant le feu et déclenchant des explosifs.

Ces attaques interviennent alors que le président du Nigeria Muhammadu Buhari avait tout juste affirmé que la guerre contre le groupe islamiste affilié à l'Etat islamique avait « techniquement » été gagnée alors qu'il s'était la date du 31 décembre pour venir à bout de l'insurrection. Les militaires nigérians ont repris la quasi totalité des territoires de Boko Haram mais les attaques des djihadistes se poursuivent dans le nord-est du pays.

Lire aussi : Boko Haram continue de massacrer des civils au Nigéria : 30 morts, 20 blessés 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales