Plus de 500 habitations détruites dans un bidonville en Afrique du Sud (PHOTOS)

Plus de 500 habitations détruites dans un bidonville en Afrique du Sud (PHOTOS)© Capture d'écran du compte Twitter @ewnreporter

Des centaines de personnes se sont retrouvées sans abri suite à un incendie qui a ravagé un quartier pauvre dans la province du Cap occidental, a fait savoir la police nationale SAPS.

Une personne est morte suite à un incendie qui s’est déclarée vers 23h30 (heure locale) dans un bidonville à Hout Bay, a annoncé le porte-parole de la police Theo Layne. D’après le responsable, plus de 500 maisons ont été détruites lors du désastre, qui a laissé sans abri plus de mille personnes, évacuées dans la nuit.

Un autre incendie a eu lieu ce dimanche matin dans la localité voisine de Khayelitsha, en détruisant 26 immeubles. 74 personnes ont été déplacées suite à l’incident.

Les causes des deux incendies restent toujours à établir. La police nationale de l’Afrique du Sud a déjà entamé une enquête sur ces deux affaires, a annoncé Theo Layne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»