Un des terroristes du Stade de France aurait été signalé par son école bruxelloise

Un policier aux abords du Stade de France le lendemain des attaques du 13 novembre Source: Reuters
Un policier aux abords du Stade de France le lendemain des attaques du 13 novembre

Bilal Hadfi, un des kamikazes qui s'est fait exploser à proximité du Stade de France le 13 novembre dernier aurait été signalé par son école à Bruxelles pour des comportements suspects.

Son établissement d'Annessens-Funck à Bruxelles l'avait signalé aux autorités notamment quand Bilal Hadfi s'était réjoui des attentats dans les locaux de Charlie Hebdo à Paris le 7 janvier 2015, rapporte le journal belge Le Soir.

Les professeurs et la direction de l'établissement avaient formulé des inquiétudes à plusieurs reprises concernant des opinions radicales formulées en classe par Bilal Hadfi. A la suite de ses propos, il avait été convoqué par le directeur de l'établissement.

Les tentatives de tirer la sonnette d'alarme sont restées bloquées au niveau de l'administration

Ce dernier aurait également tenté d'alerter sa direction après le départ en Syrie le 27 avril dernier de l'étudiant devenu terroriste . Toute ses tentatives de tirer la sonnette d'alarme seraient restées bloquées au niveau de l'administration, selon le quotidien.

Une enquête de l’organe de contrôle de la police de Belgique serait en cours pour tenter de comprendre pourquoi les informations n'ont pas été transmises à la justice. Bilal Hadfi s'est fait exploser le 13 novembre dernier au stade de France. A la suite de cet attentat, les policiers avaient découvert ses antécédents scolaires.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales