Google et Apple hébergent dorénavant leurs serveurs en Russie

Source: Reuters

Les deux géants de l’informatique sont en train de transmettre les données des utilisateurs russes sur des serveurs localisés en Russie, conformément à la nouvelle législation qui interdit de stocker ces données hors du pays.

D’après les données du chef du régulateur médiatique et informatique russe Roskomnadzor, Google et Apple ont démarré le processus de localisation des données de ses clients russes sur les serveurs en Russie, a annoncé le chef de l’organisation Alexandre Zharov. Le responsable a noté que le régulateur n’a pas été officiellement informé de cette démarche par les sociétés.

Des organisations notables telles que Viber, eBay, PayPal et AliExpress ont déjà démarré le processus de relocalisation des données des utilisateurs russes. Roskomnadzor ne sait cependant pas si Facebook et Twitter ont déjà commencé à le faire, a ajouté Alexandre Zharov.

D’après les derniers amendements «sur les données personnelles» entrés en vigueur le 1er septembre 2015, les société informatiques doivent désormais garder les données personnelles de leurs clients russes sur le territoire russe.

En savoir plus : Pour regagner la confiance de ses clients européens, Microsoft sécurise leurs données en Allemagne

Cependant, Roskomnadzor n’entend pas entamer avant 2016 l’inspection des grandes compagnies sujettes à l’application de la nouvelle loi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales