Poutine : Nous œuvrons facilement avec Assad ou les Etats-Unis puisqu’on ne change pas de position

Poutine : Nous œuvrons facilement avec Assad ou les Etats-Unis puisqu’on ne change pas de position© Alexandr Kryazhev Source: Reuters

En évoquant le règlement de la crise syrienne, le président Poutine a annoncé que la Russie est capable de travailler facilement avec le gouvernement syrien, ainsi qu’avec Washington ou l’Arabie saoudite, puisque sa position reste inchangée.

C’est dans un documentaire attendu portant sur l’ordre mondial que Vladimir Poutine a fait cette remarque. Samedi, la chaîne russe Rossiya 24 a montré en avant-première un extrait d’un entretien avec Vladimir Poutine.

Ce documentaire aura pour sujet principal «le nouvel ordre mondial, où va le monde, ce qui nous attend et dans quel avenir grandiront nos enfants», a expliqué Vladimir Soloviev, journaliste et présentateur de la télévision russe, également auteur du film pour la chaîne Rossiya 1.

L’équipe a réalisé ce film sur plusieurs mois, visitant différents pays pour des dizaines d’interviews. Le réalisateur serbe Emir Kusturica, l’ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn, l’ancien président pakistanais Pervez Musharraf et le fondateur du site de lanceurs d'alerte Wikileaks Julian Assange, tous apparaîtront à l’écran. Mais selon Soloviev, ce sont les interviews de Poutine qui représentent la partie la plus importante du documentaire.

«Les intérêts des pays européens visent à unir leurs efforts en économie ainsi qu’en politique et dans la lutte contre le terrorisme. C’est dans leur intérêt de se joindre aux efforts de la Russie», a fait savoir le dirigeant russe dans un des entretiens.

«Nous n’allons pas faire mauvaise mine sur la question des sanctions. Nous attendons. Nous attendons tout le monde», a-t-il poursuivi.

Lire aussi : La 11ème conférence de presse de Vladimir Poutine en six points clés

Ce n’est pas le premier film documentaire dans lequel participe Vladimir Poutine. Dans le documentaire «Crimée : la voie vers la Patrie», le président russe est revenu sur le coup d’Etat de Maïdan, sur ce qui aurait pu se passer avec Viktor Ianoukovytch et sur la décision de donner à la Crimée une chance de rejoindre la Russie.

Dans ce documentaire sur la Crimée, le dirigeant russe a accusé les Etats-Unis d’être responsables du coup d’Etat en Ukraine, ajoutant que la Russie était au courant depuis le début.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»