Pékin : deuxième alerte rouge à la pollution en deux semaines

Pékin : deuxième alerte rouge à la pollution en deux semaines Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Pour la deuxième fois en quinze jours, la capitale chinoise reconnaît qu'elle baigne dans un nuage de smog épais et nocif. Les écoles et les usines seront fermées jusqu'à mardi et la circulation alternée, recommandée pour les voitures privées.

Selon les estimations des experts, l’alerte rouge à la pollution sera maintenue pour les quatre jours à venir.

Le Bureau municipal de la Protection environnementale de Pékin a annoncé sur son site qu'à partir de demain les usines et les écoles seraient fermées. De même, la circulation des voitures privées sera restreinte afin de ne pas alimenter le nuage de pollution.

En 2013, les autorités chinoises ont mis en place leur propre système d’alerte à la pollution. Malgré le smog épais qui couvre de temps en temps la capitale chinoise, ce n'est «que» la deuxième fois que l’alerte rouge est décrétée.

La première fois, c'était le 7 décembre dernier, il y a 11 jours lorsque la densité de particules atteignant 2,5 microns de diamètre, très dangereuses pour la santé parce qu'elles pénètrent profondément dans les poumons,  ce qui est extrêmement dangereux pour la santé car elles pénètrent profondément dans les poumons, a souvent dépassé les 300 microgrammes par mètre cube.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un plafond moyen de 25 microgrammes seulement par vingt-quatre heures.

D'autres villes autour de Pékin vont également passer en état d'alerte rouge pour que les gouvernements provinciaux mettent en place des mesures d'urgence permettant de «répondre à la forte pollution de l'air», a précisé le Bureau municipal de la Protection environnementale de la capitale.

Lire aussi : Une fuite d'alcool a probablement causé un grave incendie à Tianjin

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix