Vladimir Poutine : l'armée ukrainienne est « une légion de l'OTAN »

Vladimir Poutine, le président russe, a déclaré que l’armée ukrainienne était, dans les faits, « une légion étrangère de l’Otan qui aspire à contenir la Russie » .

Le président russe à déclaré que l'armée ukrainienne était « une légion étrangère de l'OTAN » qui cherche a atteindre les cibles géopolitiques d'influence de la Russie. 

Kiev a hésité à chercher une solution politique pour sortir de la crise dans le sud-est de l’Ukraine et a profité du cessez-le-feu pour regrouper ses forces, a souligné le chef du Kremlin.

« Malheureusement, les autorités de Kiev refusent d'opter pour un règlement pacifique du conflit. Kiev ne veut pas utiliser les instruments politiques pour résoudre la crise », a dit Vladimir Poutine, en ajoutant que le gouvernement ukrainien avait tout d’abord utilisé les services d’ordres, puis les services de sécurité et à la fin il a mobilisé l’armée.

En savoir plus : Kiev mobilise ses troupes, le conflit reprend de l’ampleur

« C’est effectivement la guerre civile qui se déroulent en Ukraine. A mon avis, beaucoup d’ukrainiens l’ont compris », a encore souligné le président russe.

(REUTERS)Source: Reuters
(REUTERS)

« Nous disons souvent: l'armée ukrainienne. Mais de quoi se compose-t-elle en réalité ? On y trouve un certain nombre d'unités militaires officielles, mais la plupart des combattants appartiennent aux prétendus bataillons de volontaires nationalistes », a affirmé Vladimir Poutine.

« En effet, ce n'est pas une armée, c'est une légion étrangère, dans ce cas une légion étrangère de l'OTAN, qui bien sûr ne poursuit pas les intérêts nationaux de l'Ukraine », a souligné Vladimir Poutine, selon l'agence TASS, avant d'ajouter que « ses objectifs sont tout à fait différents, ils sont liés à l'obtention des cibles géopolitiques d'influence de la Russie, ce qui ne correspond pas du tout avec les intérêts nationaux du peuple ukrainien » .

Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN a réagi aux propos du président russe à propos de l’OTAN en les qualifiant de « non-sens ».

« La déclaration selon laquelle il y aurait une légion de l’OTAN en Ukraine est un non-sens. Il n’y a pas de légions de l’OTAN », s’est exclamé Jens Stoltenberg devant la presse.

La situation déjà tendue dans l’est de l’Ukraine s’est aggravée au cours de deux dernières semaines. Une escalade de la violence est survenue après le bombardement d’un autobus qui a tué 12 personnes le 13 janvier à l’approche d’un point de contrôle ukrainien près de la ville de Volnovakha.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales