Aéroport recherche propriétaires de Boeing 747 ! L'annonce étonnante des autorités malaisiennes

Un Boeing 747 comme ceux abandonnés à l'aéroport de Kuala Lumpur Source: Reuters
Un Boeing 747 comme ceux abandonnés à l'aéroport de Kuala Lumpur

Trois gros porteurs de Boeing sont abandonnés depuis de longues semaines sur le tarmac de l'aéroport de Kuala Lumpur en Malaisie. L'aéroport a publié une petite annonce pour retrouver les propriétaires de ces avions.

C’est une petite annonce totalement insolite qu’a passé l’aéroport malaisien de Kuala Lumpur. Les propriétaires de trois Boeing 747 abandonné sur le tarmac de cet aéroport sont en effet recherchés par les autorités. Des avions qui coutent tout de même la bagatelle de 350 millions d’euros.

«Si vous ne récupérez pas les avions dans un délai de 14 jours à compter de la date de cette annonce, nous nous réservons le droit de vendre ou de disposer des avions» conformément à la réglementation malaisienne, indique l'annonce parue lundi dans le quotidien The Star. Elle s'adresse aux «propriétaires impossibles à trouver» de ces trois géants des airs.

Les responsables de l’aéroport ont en effet essayé de contacter, sans résultats, les derniers propriétaires connus de ces trois avions. Des propriétaires «internationaux» qui n’ont pas donné suite. «J’ignore pourquoi ils ne répondent pas. Ce pourrait être pour de multiples raisons. Parfois, c'est parce qu'ils n'ont plus d'argent pour poursuivre les opérations», a-t-il expliqué.

Mais les autorités malaisiennes n’entendent pas jouer les parkings plus longtemps, car conserver ses avions a un coût important. S’ils ne sont pas réclamés d’ici le 21 décembre, les avions seront donc vendus aux enchères ou démontés afin de rembourser les frais des charges engagés par l’aéroport malaisien.

Lire aussi : l'aéroport de Kuala Lumpur, point de départ du mystère du MH370

Cette situation si elle est insolite, n’est pas inédite. Au cours de la dernière décénie, plusieurs avions ont déjà été abandonnés, soit par des compagnies en faillite, soit par des propriétaires qui ne pouvaient plus les entretenir. Mais cela n’est jamais arrivé avec des avions d’aussi grande taille.

Anecdote croustillante encore, dans les années 90, un avion avait déjà été abandonné à Kuala Lumpur a précisé l’aéroport. Il se trouve aujourd’hui dans l’enceinte d’un restaurant dans la ville. Pas certains que les 747, bien plus imposants, connaissent la même fin.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales