Volkswagen : finalement pas de charge financière de 2 milliards d'euros pour mensonge sur le CO2

- Avec AFP

Volkswagen© reuters Source: Reuters
Volkswagen

Scandale Volkswagen : finalement beaucoup de bruit pour pas grand chose. Selon le constructeur automobile les soupçons de tricherie ne seraient pas vérifiés.

D'après Volkswagen, les soupçons de mensonge sur les émissions de CO2 sur ses véhicules ne seraient «pas vérifiés». 

Dans un communiqué le constructeur automobile indique : « Après des contrôles internes et mesures complètes, il est dorénavant établi que sur presque tous les modèles, les émissions effectives de CO2 correspondent aux valeurs indiquées». Il ajoute «le soupçon de manipulation illégale des données sur la consommation (...) ne se sont pas vérifiés».

Les comptes du groupe ne seront donc pas chargés de 2 milliards d'euros comme prévu initialement. En novembre dernier, une enquête interne avait révélé que certains véhicules prétendaient avoir une niveau d'émissions de CO2 inférieur à la réalité. A l'époque, Volkswagen avait précisé que cela concernait 800 000 véhicules. Or selon le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, seuls 40 000 véhicules environ seraient concernés en réalité. 

Un service technique indépendant va vérifier les émissions de CO2 des modèles concernés, pour vérifier que le taux inscrit sur les fiches techniques correspond à la réalité. 

Matthias Müller, le directeur récemment nommé du groupe devrait tenir une conférence de presse ce jeudi 10 décembre, afin d’éclaircir ce scandale des «moteurs truqués». 

Lire aussi : Volkswagen est-il l'arbre qui cache la forêt ? Les Allemands étendent les tests de contrôle

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales