La boîte noire du SU-24 russe abattu par les forces turques présentée à Vladimir Poutine

Source: Sputnik

Le ministère russe de la Défense a retrouvé la boîte noire du bombardier russe SU-24 abattu par la Turquie et l’a transmise au président russe. Vladimir Poutine a ordonné de la décrypter, mais uniquement en présence d’experts internationaux.

«Je vous demande de ne pas le [enregistreur des données de vol] décrypter et de le faire seulement avec des spécialistes étrangers, de tout enregistrer soigneusement», a ordonné le président russe au ministre de la Défense Sergueï Choigou.

Reste que quelques soient les données contenues par la boîte noire, elles ne changeront pas l’attitude Moscou après ce que la Turquie a fait, a souligné Vladimir Poutine. Le président a rappelé que Moscou traitait la Turquie comme un pays ami et allié dans la lutte contre la terreur et ne s’attendait pas à ce coup dans le dos.

Vladimir Poutine a remercié les militaires russes et syriens qui ont pris part aux recherches et permis de ramener la boîte noire du SU-24.

En savoir plus : WikiLeaks : la Turquie aurait déjà planifié d’abattre un avion russe en octobre

L’enregistreur des données de vol permettra de mieux comprendre la trajectoire de vol du SU-24, à partir de son décollage et jusqu’au moment de sa chute. «Nous pourrons comprendre où il se trouvait et où ce coup a été donné, en traître, de la part des forces aériennes turques», a expliqué le président russe.

Selon le ministre russe de la Défense, des militaires russes et syriens ont repris la région dans laquelle le bombardier SU-24 s’était écrasé sans que leurs prédécesseurs aient eu le temps d’emporter avec eux les restes de l’appareil.

Sergueï Choigou a, pour sa part, confirmé que la Russie avait frappé des cibles de Daesh en Syrie pour la première fois depuis un sous-marin en Méditerranée. Les missiles Kalibr ont été tirés depuis le sous-marin diesel-électrique Rostov-sur-le-Don.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales