Afghanistan : l'aéroport de Kandahar attaqué par les talibans

Tirs d'artilleries de l'armée afghan pendant la bataille pour reprendre la ville de Kunduz sous le contrôle des talibans le 29 avril 2015 Source: Reuters
Tirs d'artilleries de l'armée afghan pendant la bataille pour reprendre la ville de Kunduz sous le contrôle des talibans le 29 avril 2015

Les talibans ont pris d'assaut l'aéroport de la ville de Kandahar, carrefour stratégique au sud de l'Afghanistan et troisième ville du pays. Les soldats afghans tentent de repousser l'attaque.

«Les insurgés sont parvenus à faire une brèche dans le premier portail du complexe (aéroportuaire). Ils ont pris position dans une école à l'intérieur du complexe», a déclaré un porte-parole du gouverneur de la province de Kandahar, Samim Khpalwak. Il a précisé que les soldats afghans sur place affrontaient un nombre indéterminé de combattants.

La ville de Kandahar, au sud du pays (Source : Google Map)
La ville de Kandahar, au sud du pays (Source : Google Map)

Les talibans ont revendiqué l'attaque dans un communiqué : «Plusieurs candidats au martyre équipés d'armes légères et lourdes sont entrés dans l'aéroport de Kandahar et ils ont attaqué les forces de l'envahisseur. Des combats féroces sont en cours», précise le texte. Cette attaque s'est produite à la veille d'une conférence régionale dans la capitale du Pakistan, Islamabad, où le président du afghan, Ashraf Ghani, devait se rendre pour saisir une occasion de relancer le dialogue entre le pouvoir afghan et les talibans.

Un retour des talibans au premier plan

Il s'agit du premier assaut après plusieurs jours d'incertitude autour de la mort du chef des talibans, Akhabar Mansour, qui aurait été tué après une fusillade pendant une réunion des principaux cadres du mouvement, il y a une semaine, au Pakistan. Les talibans avaient diffusé samedi dernier un message audio présenté comme une allocution du mollah Mansour, dont l'authenticité avait été remise en question par plusieurs sources internes.

Dans un rapport publié par le New York Times au mois d'octobre dernier, l’Organisation des Nations Unies (ONU) estimait que les talibans n'avaient jamais été aussi fort actuellement que depuis l'invasion américaine en 2001. Alors que des régions entières du pays sont sous leur contrôle, notamment au nord et au sud du pays, les talibans étaient parvenus au début du mois d'octobre à prendre le contrôle de la ville de Kunduz pendant plusieurs jours.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales