Les Etats-Unis et l’Ukraine se soutiennent l’un l’autre

Le vice-président américain Joe Biden© Yuri Gripas Source: Reuters
Le vice-président américain Joe Biden

Après que les Etats-Unis ont annoncé qu’ils augmenteraient leur aide financière à l’Ukraine, le président ukrainien Petro Porochenko a déclaré que son pays était prêt à apporter un «soutien maximal aux forces de la coalition en Syrie».

Le vice-président des Etats-Unis, Joe Biden, et le président ukrainien, Petro Porochenko, ont tenu une conférence de presse conjointe. Ils se sont notamment mis d’accord pour ne pas lever les sanctions contre la Russie tant que les accords de Minsk ne seront pas intégralement mis en œuvre. De plus, Washington a décidé d’allouer une nouvelle tranche d’aide financière à Kiev qui pourrait atteindre 190 millions de dollars.

«Cette somme sera allouée au soutien de la croissance, ce qui signifie que 760 millions de dollars de soutiens directs ont été alloués à l’Ukraine depuis le changement de gouvernement de 2014, dont 260 millions de dollars ont été affectés à la sécurité», a poursuivi le vice-président américain.

Lire aussi : Washington discuterait avec Kiev des modalités de remboursement de sa dette devant la Russie

Le président ukrainien, à son tour, a annoncé que «l’Ukraine s’apprête à apporter un soutien maximal aux forces de la coalition en Syrie. L’Ukraine se trouve et se trouvera aux côtés de la coalition antiterroriste. L’Ukraine sait très bien ce qu’est la menace terroriste et nous savons ce que signifie "lutter contre le terrorisme dans le pays"». 

Joe Biden a un agenda chargé en Ukraine. En plus du président Petro Porochenko, il s’est déjà entretenu avec le maire de Kiev, Vitali Klitchko. Le vice-président l’a félicité pour «les réformes importantes concernant la police, la transparence et les achats d’Etat» et lui a rappelé la nécessité de lutter contre la corruption. De plus, il lui a garanti que l’Ukraine restait au centre des préoccupations des Etats-Unis malgré les autres défis internationaux que Washington doit relever.

Dans les heures qui viennent, Joe Biden doit encore rencontrer le Premier ministre, Arseni Iatseniouk, avant de s’entretenir avec «des réformateurs du gouvernement et des organisations civiles». Enfin, le vice-président américain interviendra devant la Rada, le parlement ukrainien.

Ce n’est pas la première fois que Joe Biden se rend en Ukraine depuis les événements de Maïdan en 2013. Il a de fréquentes conversations téléphoniques avec le président ukrainien, Petro Porochenko.

En savoir plus : Difficile de négliger le rôle des Etats-Unis dans le coup d’Etat ukrainien

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales