Netanyahou irrité par les propos de la Suède concernant les attaques au couteau

Netanyahou irrité par les propos de la Suède concernant les attaques au couteau Source: Reuters

La récente déclaration de la ministre suédoise des Affaires étrangères a suscité l'ire d'Israël. Margot Wallström a en effet jugé disproportionné, le sort réservé aux Palestiniens ayant mené des attaques au couteau.

La ministre suédoise des Affaires étrangères a émis le regret que les autorités israéliennes procèdent à des «exécutions extrajudiciaires» de Palestiniens auteurs de tels faits. «Je dénonce les attaques au couteau. Je dis qu’elles sont horribles, qu’elles ne devraient pas arriver et qu’Israël a le droit de se défendre», a-t-elle néanmoins tempéré.

Son jugement a malgré tout scandalisé plusieurs ténors de la vie politique israélienne à l'instar du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou. «Je condamne les déclarations scandaleuses, faites par le ministre des Affaires étrangères de la Suède» a-t-il déclaré. Avant d'ajouter : «Il semble qu'elle attende des citoyens d'Israël qu'ils présentent leur gorge à ceux qui tentent de les poignarder. Cela ne se produira pas, et nous allons continuer à protéger la vie des citoyens d'Israël.»

De son côté, la vice-ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Hotovely a évoqué une possible opposition d'Israël concernant la partipation des autorités suédoises à la relance du processus de paix paralysé depuis le début de l'année dernière. Face à la vague d'indignation suscitée du côté israélien, la Suède a tenté de désormorcer à ce qui s'apparente à début de crise diplomatique, via un des porte-paroles du ministère des Affaires étrangères. Ce dernier a tenu à apporté un démenti au sujet des accusations qu'aurait porté Margot Wallström à l'encontre d'Israël en rappelant que ces propos ont été tenus lors d'une discussion générale sans réelle portée officielle.

Rarement au beau fixe, les relations entre les deux pays se sont profondément détériorées lorsque Stockholm a décidé en Octobre 2014 de reconnaître officiellement l'Etat de Palestine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»