La Turquie refuse de bloquer sa frontière avec la Syrie

La Turquie refuse de bloquer sa frontière avec la Syrie Source: Reuters
Des soldats turcs à la frontière avec la Syrie
Suivez RT France surTelegram

Contre l’avis de Washington, Ankara a refusé de fermer une partie de sa frontière avec la Syrie, d’où s’écoulent les combattants voulant se rendre en Syrie et la contrebande de pétrole syrien par Daesh, a indiqué jeudi le journal Hurriyet.

Pour savoir pourquoi la Turquie a refusé cette proposition, les responsables turcs ont cité au journal Hurriyet deux raisons. Premièrement parce qu’ils estiment que l’application de cette mesure serait irréelle et deuxièmement car l’autre côté pourrait juger cette position de «hostile» et intensifierait la présence de forces armées à cette même frontière.

La proposition de déployer un contingent militaire sur 98 kilomètres le long de la frontière turco-syrienne a été discutée lors de la rencontre entre les responsables turcs et américains.

Cependant, pour y arriver, les représentants turcs ont annoncé à leurs collègues américains la nécessité de déployer près de 30 000 militaires, ériger des miradors et poster des soldats tous les trois mètres dans les zones les plus exposées, cite Hurriyet.

Pour atteindre un résultat de 100%, il est nécessaire de créer un système intégré du contrôle des frontières, qui coûtera à la Turquie une importante somme d’argent. «Difficile de se permettre», ont ajouté les responsables interrogés par le journal.

Lors de la rencontre, la partie turque ont également mentionné que la frontière entre la Turquie et la Syrie représentait également la frontière entre l’OTAN et la Syrie, appelant ainsi les Etats-Unis à prendre à leur charge une partie des coûts de la création d’un tel système.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix