Erdogan est prêt à démissionner si les achats de pétrole auprès de Daesh sont prouvés

Tayyip Erdogan © Umit Bektas Source: Reuters
Tayyip Erdogan

La Russie dispose de renseignements attestant que le pétrole de Daesh arrive en Turquie, a déclaré Vladimir Poutine. En réponse, le président turc Erdogan a déclaré qu’il était prêt à démissionner, si cela était confirmé.

«Nous ne sommes pas malhonnêtes au point d’acheter du pétrole aux terroristes. S’il est prouvé que nous l’avons fait, je quitte mon poste. Nous allons nous pencher là-dessus», a déclaré le président turc commentant les accusations de Vladimir Poutine.

Les pays auprès lesquels la Turquie achète du pétrole sont «bien connus», a ajouté Reccep Tayyip Erdogan.

Cette réaction fait suite aux propos de Vladimir Poutine qui a déclaré que la Russie avait tout de même des raisons de penser que son bombardier avait été abattu pour sécuriser les livraisons de pétrole de Daesh à destination des ports turcs où l’or noir est chargé à bord de pétroliers. Le président russe base ses conclusions sur des informations additionnelles que Moscou a obtenues et qui établissent que le pétrole des gisements contrôlés par l’Etat islamique arrive en Turquie dans des volumes industriels.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales