Deux Israéliens déclarés coupables d'avoir brûlé vif un jeune Palestinien en 2014

- Avec AFP

La mort de Mohammad Abou Khdeir avait entraîné d'importants troubles dans la bande de Gaza Source: Reuters
La mort de Mohammad Abou Khdeir avait entraîné d'importants troubles dans la bande de Gaza

En juillet 2014, Mohammad Abou Khdeir avait été brûlé vif par plusieurs Israéliens, ce qui avait entraîné une guerre dans la bande de Gaza. Un tribunal israélien a vient de déclarer coupables deux de ses tueurs.

Son assassinat, atroce, avait été l'un des éléments déclencheurs de la guerre qui avait secoué la bande de Gaza en juillet et août 2014. Mohammad Abou Khdeir, un adolescent palestinien, avait été brulé vif après avoir été enlevé, en juillet 2014.

Lundi, un tribunal de Jérusalem a déclaré deux juifs israéliens coupables de ce meurtre. Le tribunal a suspendu son jugement contre un troisième homme, le meneur du groupe, dans l'attente de l'examen de son état mental.

Dans son jugement, la cour dit que les trois accusés, un adulte et deux mineurs, ont bien enlevé et assassiné Mohammad Abou Khdeir en juillet 2014. Mais elle ne prononce pas encore de peine et dit que, dans le cas du majeur, elle devra déterminer s'il est pénalement responsable ou pas.

Les avocats de cet adulte, Yosef Haim Ben David, qui passe pour l'instigateur et le principal exécutant du crime, plaident son incapacité de discernement et son état mental pour affirmer qu'il est irresponsable de ses actes au plan pénal. Il y a quelques jours seulement, ils ont produit devant la cour un document pour étayer leurs dires, a indiqué le tribunal, ce qui explique ce coup de théâtre de dernière minute qui contraint les juges à trancher cette question le 20 décembre prochain.

Le prononcé des peines des personnes reconnues coupables aura lieu 13 janvier, 2016, au moins dans le cas des deux mineurs, a fait savoir le tribunal. Yosef Haim Ben David, habitant juif d'une colonie proche de Jérusalem, avait expliqué aux enquêteurs après son arrestation qu'ils cherchaient à venger l'enlèvement et l'assassinat, trois semaines plus tôt, de trois adolescents israéliens par des Palestiniens en Cisjordanie occupée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales