La Turquie espère «une journée historique» dans son processus d'adhésion à l'Europe

Le Premier ministre turc en compagnie de François Hollande et Angela Merkel, ce soir à Bruxelles Source: Reuters
Le Premier ministre turc en compagnie de François Hollande et Angela Merkel, ce soir à Bruxelles

En échange d'un accord pour régler la crise migratoire, la Turquie va voir son processus d'adhésion à l'UE s’accélérer, espère le Premier ministre turc avant un sommet entre l'Union européenne et son pays à Bruxelles, ce soir.

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a salué dimanche une «journée historique» dans le processus d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne, avant un sommet qui a lieu ce dimanche à Bruxelles entre les 28 membres de l'UE et son pays pour faire face à la crise migratoire.

Pour le Premier ministre, ce sommet est «le début d'un nouveau processus» entre l'Union européenne et la Turquie. Il a même évoqué «une journée historique pour notre processus d'adhésion à l'UE». 

Les 28 ont rendez-vous avec la Turquie pour régler une partie de la crise migratoire qui secoue l'Europe depuis plusieurs mois. Ce sommet devrait déboucher dans la soirée sur la promesse d'un fonds de 3 milliards d'euros pour Ankara, afin de freiner le flux des réfugiés vers l'Europe. Toutefois, le Premier ministre turc a estimé que la Turquie, qui accueille sur son sol 2,2 millions de réfugiés syriens, «ne doit pas porter seule le problème migratoire».

En contrepartie de l'effort turc, les négociations d'adhésion de la Turquie à l'UE, au point mort, devraient être relancée. «Le seul fait qu'un tel sommet est organisé avec la Turquie après un intervalle de 11 ans est un développement majeur pour nous», s'est félicitée auprès de l'AFP une source gouvernementale turque.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales