Attentats de Paris : les armes seraient venues d'Allemagne, un trafiquant arrêté

- Avec AFP

Des kalachnikovs© Jean-Paul Pelissier Source: Reuters
Des kalachnikovs

Selon la presse allemande, les quatre fusils d’assaut utilisés par les assaillants lors des attentats de Paris auraient été achetés par internet à un trafiquant d'armes allemand. Ce dernier a été interpellé.

Les armes de type kalachnikov, deux fusils d’assaut Zastava M70 et deux AK47, ont été achetées le 7 novembre sur internet à un vendeur allemand domicilié dans le Bade-Wurtemberg, au Sud-Ouest du pays.

Selon Bild, les enquêteurs français «partent du principe que ces armes ont dû être utilisées lors des attentats de Paris» le 13 novembre dernier. Des documents du Parquet de Stuttgart ainsi que des enquêteurs allemands ont d'ores et déjà étayé cette piste allemande.

Le trafiquant d'armes présumé est domicilié à Magstadt, toujours dans le Sud-Ouest. Il est présenté comme s'appelant Sascha W. Il était déjà suspecté dans une affaire de ventes d'armes et de munitions sur le «Darknet», la face cachée de l'internet où s'achètent et se vendent des drogues, des armes, des services illégaux. W. utilisait une plateforme personnelle sous le nom de «DW Guns». Il y vendait des armes transformées par lui en armes de guerre.

Des échanges d'emails retrouvés après analyse de son téléphone portable prouveraient qu'il aurait vendu «les quatre kalachnikovs à un Arabe à Paris». Il a été interpellé le 23 novembre dernier et placé en détention pour trafic d'armes mais également pour complicité avec une entreprise terroriste. Lors de la perquisition menée à son domicile, les enquêteurs ont retrouvé seize armes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales