200 des 760 Allemands qui ont rejoint Daesh sont revenus dans l’UE

© Ammar Abdullah Source: Reuters

D’après le ministre allemand de l’Intérieur, son pays a abrité des centaines de terroristes avec une expérience concrète de la guerre car de plus e plus souvent, ses compatriotes reviennent d’Irak et de Syrie.

Les anciens combattants, partis lutter aux côtés de Daesh et d’autres groupes terroristes contre les troupes des gouvernementales syriennes et irakiennes rentrent dans leur patrie et font augmenter la potentielle menace terroriste, a précisé le ministre allemand de l’Intérieur Thomas de Maiziere au journal Bild.

Il a aussi précisé que le nombre des attaquant potentiels qui habitent pour le moment en Allemagne est «plus élevé que jamais auparavant». D’après ses estimations, au moins 760 citoyens allemands ont déjà rejoint Daesh, dont un cinquième sont des femmes. Même si d’habitude, les femmes ne participent pas aux combats, elles «assistent les terroristes d’une autre manière», a poursuivi Thomas de Maiziere.

Lire aussi : Raqqa vue par le seul journaliste occidental qui est revenu du fief de Daesh

Une grande majorité d’Allemands qui luttent en Syrie et en Irak sont des hommes âgés de 20 ans qui sont éduqués et qui possèdent la citoyenneté allemande ou une double nationalité.

D’après le ministre de l’Intérieur, 120 Allemands ont déjà péris dans les combats acharnées qui se déroulent au Moyen-Orient tandis que 200 ont regagné l’Union européenne, et notamment l’Allemagne. Les autres sont toujours en train de combattre quelque part en Afrique du Nord. 

En ce qui concerne la surveillance de ceux qui sont revenus, Thomas de Maiziere a souligné que cela demandait beaucoup de ressources mais que néanmoins, les forces de sécurité surveillaient 70% des djihadistes liés à Daesh. La plupart d’entre eux font face pour le moment à des peines de prison.

«Dans de telles conditions, il est impossible de garantir la sécurité dans le pays à 100%», a précisé le ministre, ajoutant qu’il essayerait de faire tout son possible pour garantir la sécurité et la liberté de ses compatriotes. 

Lire aussi : Daesh voulait attaquer des enfants chiites en dissimulant des bombes dans des poupées

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales