Ecoles et métro de Bruxelles resteront fermés lundi à cause de la menace terroriste

Source: Reuters

Le niveau d’alerte maximal sera maintenu le 23 novembre à Bruxelles. Ecoles et métros resteront fermés parce qu’il subsiste encore une menace «sérieuse et imminente», a déclaré le Premier ministre belge, Charles Michel.

Après un week end oppressant, les Bruxellois ne pourront toujours pas reprendre une vie normale lundi 23 novembre, en raison du très grand risque qui pèse sur la capitale belge. Si à Bruxelles, le niveau d’alerte terroriste reste maximal, il est de niveau trois (sur un maximum de quatre), dans le reste du pays, a encore précisé Charles Michel.

«Nous craignons une attaque similaire à celle de Paris, avec plusieurs individus qui, peut-être, lancent des offensives à plusieurs endroits en même temps», a signalé le Premier ministre belge.

La menace terroriste plane sur l’Europe

Après les fusillades qui ont traversé Paris il y a une semaine, la possibilité que des djihadistes soient disséminés dans toute l’Europe ne doit pas être pris à la légère.

«Il est évident qu'on recherche des personnes déterminées dans tous les pays d'Europe, en particulier en France et en Belgique. Mais je ne peux pas confirmer les identités des personnes en question. Je ne veux pas et même si je pouvais, je ne le ferais pas. On est au courant de certaines identités parce que je suis le ministre de la Justice», a déclaré le ministre sur les ondes de la chaîne VRT. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales