Dix morts dans un attentat contre une mosquée chiite de Bagdad

Soldat irakien devant une mosquée chiite à Bagdad victime d'un attentat, en mai 2014 Source: Reuters
Soldat irakien devant une mosquée chiite à Bagdad victime d'un attentat, en mai 2014

Selon des responsables de sécurité irakiens, un attentat suicide et une bombe placée le long de la route ont pris pour cible une mosquée chiite au sud de Bagdad, faisant au moins dix morts.

Des policiers ont indiqué que l’attaque a eu lieu dans le quartier de Nahiyet al-Rasheed, où une bombe a explosé sur la rue, à la sortie de la mosquée, au moment où les fidèles terminaient leur prière du vendredi. Juste quelques minutes plus tard, un kamikaze a fait détonner sa veste explosive à l’intérieur même de la mosquée.

Selon les données des responsables de sécurité, 28 personnes ont été blessées dans l’attentat. Deux policiers figurent parmi les morts et quatre ont été touchés, ont indiqué des responsables sous couvert d’anonymat, puisqu’ils n’ont pas l’autorisation de parler aux médias.

Personne n’a revendiqué l’attaque pour l’instant.

Bagdad connaît des attaques de façon quasi quotidienne, dont la plupart sont revendiquées par les combattants sunnites de Daesh.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales