Donbass : pression accrue, mais toujours pas de contre-offensive, selon Pouchiline

Donbass : pression accrue, mais toujours pas de contre-offensive, selon Pouchiline© Dimitar DILKOFF / AFP
L'armée ukrainienne à Kharkiv le 1er mai 2023.
Suivez RT France surTelegram

Pour Denis Pouchiline, l'Ukraine n'a toujours pas lancé sa contre-offensive et ce, malgré une augmentation des opérations ukrainiennes sur la ligne de front. Le chef par intérim de la République populaire de Donetsk se tient prêt à toute éventualité.

Malgré une intensification des opérations ukrainiennes sur toute la ligne de front, selon Denis Pouchiline, Kiev n'a toujours pas lancé sa contre-offensive. 

«On voit une activation sur toute la ligne de contact», insiste le chef par intérim de la République populaire de Donetsk sur la chaîne russe Rossiya-24, lequel précise toutefois qu'il ne s'agit pas «encore de la contre-offensive dont on a tant parlé». Les forces ukrainiennes sont en train «de sonder» les positions russes, ajoute-t-il.  

Kiev a «encore besoin d'un peu de temps»

Face à ces mouvements de troupes, «nous devons nous préparer à cela et, bien sûr, nous sommes prêts», martèle Denis Pouchiline. 

Depuis la fin de l'hiver, les médias occidentaux annoncent l'imminence de la contre-offensive ukrainienne. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a néanmoins déclaré le 11 mai sur la chaîne britannique BBC que Kiev avait «encore besoin d'un peu plus de temps» et d'armes. D'où l'importance de sa tournée européenne pour réclamer une aide militaire supplémentaire. 

Pour la diplomatie russe, la spéculation des pays occidentaux sur la future date de la contre-offensive ukrainienne n'est ni plus ni moins qu'une preuve de leur implication directe dans le conflit face à la Russie.  

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix