Syrie : Téhéran dénonce l'«attaque terroriste» de troupes américaines encore présentes illégalement

- Avec AFP

Syrie : Téhéran dénonce l'«attaque terroriste» de troupes américaines encore présentes illégalement© JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Chinhook de l'armée américaine, dans le nord-est de la Syrie (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'Iran a qualifié d'«attaque terroriste» les frappes aériennes américaines ayant ciblé des groupes pro-iraniens en Syrie, en riposte à une attaque de drone meurtrière.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a dénoncé, dans un communiqué publié dans la nuit du 25 mars, «l'attaque terroriste et agressive menée par l'armée américaine sur des cibles civiles dans la ville de Deir Ezzor».

Au moins 19 personnes, essentiellement des Syriens, sont mortes dans les frappes américaines survenues dans la nuit du 23 au 24 mars dans l'est de la Syrie, selon le dernier bilan établi par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

«Les Etats-Unis continuent à être présents militairement illégalement, à occuper différents lieux de la Syrie et à attaquer des cibles diverses, ce qui représente une violation des lois internationales, de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du pays», a rappelé le porte-parole du ministère, Nasser Kanani, dans le communiqué.

Washington a argué avoir procédé aux frappes après l'attaque le 23 mars  d'un drone «d'origine iranienne» contre une base de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis près de Hassaké, dans le nord-est de la Syrie, qui a causé la mort d'un sous-traitant américain. Un autre sous-traitant et cinq militaires ont été blessés.

Après les frappes, le président américain Joe Biden a déclaré que les Etats-Unis «ne cherch(aient) pas le conflit avec l'Iran, mais (étaient) prêts à agir avec force pour protéger leur peuple».

Les troupes américaines, toujours présentes sur le sol syrien

«Les Etats-Unis affirment être présents en Syrie pour combattre l'EI (le groupe Etat islamique), (...) ce qui est juste une excuse pour continuer l'occupation et le pillage des richesses de la Syrie, dont ses ressources énergétiques et céréalières», selon lui.

Le porte-parole a affirmé que «les conseillers militaires de la République islamique d'Iran étaient présents en Syrie à la demande du gouvernement syrien et dans le but d'aider le pays à lutter contre le terrorisme». L'Iran «restera aux côtés de la Syrie pour aider à l'établissement de la paix, de la stabilité et d'une sécurité durable», a-t-il ajouté.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix