Lors du sommet du G20 à Antalya, Daesh intensifie ses attaques contre la Turquie

© Murad Sezer Source: Reuters

Alors que les Etats-membres du G20 se réunissent en Turquie sous le signe de la lutte contre le terrorisme après les attentats de Paris, l’Etat islamique augmente ses attaques contre Ankara.

Ainsi, un combattant de Daesh s’est fait exploser samedi dans la ville de Gaziantep qui se trouve à quelque 500 km à l'est d'Antalya, où le sommet du G20 se tient les 15 et 16 novembre. L’attentat s’est produit lors d'un raid de la police turque et a blessé cinq policiers.

De plus, quatre terroristes de l’Etat islamique ont été tués près de la frontière turco-syrienne. Deux voitures de djihadistes se sont approchées d’un véhicule blindé turc dans la province de Gaziantep et ont ouvert feu quand des militaires turcs leur ont ordonné de s’arrêter.

Il faut rappeler que Daesh a revendiqué la série d’attentats qui ont secoué Paris le 13 novembre et qui ont fait 129 morts. La lutte contre les terroristes est au centre des discussions du sommet du G20 qui a commencé aujourd’hui à Antalya. Hier, les ministres des Affaires étrangères de nombreux pays, réunis à Vienne pour négocier une sortie de crise en Syrie, ont également évoqué ce sujet.

 

En savoir plus : Poutine : seuls des efforts conjoints peuvent enrayer la menace terroriste et la crise migratoire

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales