Le Burkina Faso annonce la fin officielle des opérations des troupes françaises sur son sol

- Avec AFP

Le Burkina Faso annonce la fin officielle des opérations des troupes françaises sur son sol© MICHELE CATTANI Source: AFP
Des soldats de l'armée française dans le nord du Burkina Faso, le long de la frontière avec le Mali et le Niger, le 10 novembre 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'armée burkinabè a annoncé ce 19 février la fin des opérations de la force française Sabre au Burkina Faso, trois semaines après la dénonciation des accords de défense liant les deux pays par le gouvernement de la transition.

«L'état-major général des Armées et le commandement de la task force Sabre ont organisé ce samedi 18 février 2023 dans l'enceinte du Camp Bila Zagré à Kamboincin [en périphérie de Ouagadougou] une cérémonie solennelle de descente de drapeaux marquant la fin officielle des opérations de la task force à partir du sol burkinabè», a annoncé ce 19 février l'état-major burkinabè dans un communiqué. 

Selon le texte, cette cérémonie a été présidée par le chef de l'armée de terre burkinabè, le colonel Adam Néré, et le lieutenant-colonel français Louis Lecacheur, représentant le commandant de la force Sabre, un contingent de 400 forces spéciales. 

«Le désengagement des équipements et matériels restants de Sabre sera finalisé par une équipe de logisticiens déployés à cet effet, selon un chronogramme défini en accord avec l'état-major général des Armées», précise le communiqué, qui ne mentionne pas le nombre de soldats français toujours dans le pays. 

Selon une source sécuritaire burkinabè citée par l'AFP, «une grande partie des militaires sont déjà partis». 

Interrogé par l'agence sur la date de départ effectif des derniers soldats, un porte-parole de l'armée française n'a pas souhaité communiquer.

Une source gouvernementale française a de son côté indiqué que des militaires français étaient toujours présents au Burkina, sans en préciser le nombre. 

Dans un courrier daté du 18 janvier, le gouvernement burkinabè avait dénoncé l'accord relatif au statut des forces françaises dans le pays, leur laissant un mois pour quitter le pays. Un départ acté par Paris quelques jours plus tard.

La France, ex-puissance coloniale, était contestée au Burkina depuis plusieurs mois. En décembre dernier, les autorités burkinabè avaient demandé à Paris le remplacement de l'ambassadeur de France, Luc Hallade, dans leur collimateur pour avoir notamment fait état de la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix