La Chine défendra ses intérêts mais invite Washington à des relations non «conflictuelles»

- Avec AFP

La Chine défendra ses intérêts mais invite Washington à des relations non «conflictuelles»© Saul Loeb Source: AFP
Le président américain Joe Biden et le président chinois Xi Jinping se rencontrent en marge du sommet du G20 à Nusa Dua sur l'île balnéaire indonésienne de Bali le 14 novembre 2022.
Suivez RT France surTelegram

Après un discours de Joe Biden selon qui «gagner la compétition avec la Chine devrait nous unir tous», la diplomatie chinoise a invité Washington à nourrir des relations bilatérales «non conflictuelles sur la voie d'un développement sain et stable».

La Chine a déclaré ce 8 février qu'elle défendrait «avec fermeté» ses intérêts, tout en exhortant les Etats-Unis à ne pas uniquement percevoir les relations bilatérales comme conflictuelles, après le discours sur l'état de l'Union du président américain Joe Biden. 

Le président américain s'exprimait lors de son traditionnel discours «sur l'état de l'Union». Une intervention très attendue après l'épisode du ballon chinois qui a survolé le territoire américain avant d'être abattu le week-end dernier. L'Amérique «agira» si Pékin «menace sa souveraineté», a mis en garde Joe Biden. «Gagner la compétition avec la Chine devrait nous unir tous», a-t-il assuré devant le Congrès américain, se disant cependant déterminé «à travailler avec la Chine là où cela peut servir les intérêts américains et être bénéfique au monde entier».

Interrogée sur ces propos, la diplomatie chinoise s'est montrée à la fois ferme et ouverte au dialogue. «Nous défendrons avec fermeté la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine» mais «nous appelons Washington à travailler avec nous pour ramener les relations bilatérales sur la voie d'un développement sain et stable», a déclaré devant la presse Mao Ning, une porte-parole de la diplomatie chinoise. «Les Etats-Unis devraient percevoir la Chine de manière objective et rationnelle, mener envers elle une politique positive et pragmatique et travailler avec elle pour ramener les relations bilatérales sur la voie d'un développement sain et stable», a-t-elle ajouté.

Les relations bilatérales se sont encore détériorées en 2022 à propos de Taïwan, des droits de l'Homme dans la région chinoise du Xinjiang ou encore des restrictions américaines sur les exportations de semi-conducteurs qui visent à freiner le développement chinois dans ce domaine.

«La Chine ne cherche pas à éviter la compétition avec les Etats-Unis et elle ne la craint pas, mais nous sommes opposés à ce que l'ensemble de la relation sino-américaine soit définie par cette seule notion de compétition», a souligné Mao Ning. «Calomnier un pays au nom de la compétition, restreindre les légitimes droits de développement des autres pays, ou encore nuire aux chaînes industrielles et aux chaînes d'approvisionnement mondiales, tout cela, ce ne sont pas des comportements dignes d'un grand pays responsable», a-t-elle plaidé.

L'armée américaine a abattu le 4 février, au large des côtes de Caroline du Sud, un ballon chinois considéré par le Pentagone comme un engin espion, destiné à récolter des informations sensibles. Pékin a soutenu de son côté qu'il s'agissait d'un aérostat civil, principalement destiné à recueillir des données météorologiques.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix