La Russie dénonce la «russophobie» de Tallinn et expulse l'ambassadeur estonien

- Avec AFP

La Russie dénonce la «russophobie» de Tallinn et expulse l'ambassadeur estonien© Kirill KUDRYAVTSEV Source: AFP
Les drapeaux estonien et européen devant l'ambassade d'Estonie à Moscou (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La Russie a annoncé l'expulsion de l'ambassadeur estonien, dénonçant la «russophobie totale» de Tallinn, après l'expulsion plus tôt en janvier de 21 diplomates de l'ambassade russe. L'Estonie a répliqué dans la foulée par une mesure similaire.

«L'ambassadeur de la République d'Estonie doit quitter la Russie le 7 février 2023», a annoncé ce 23 janvier le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué selon lequel le niveau des relations diplomatiques est abaissé à celui des chargés d'affaires.

«Ces dernières années, les dirigeants estoniens ont délibérément détruit l'ensemble des relations avec la Russie. La russophobie totale et la culture de l'hostilité envers notre pays ont été élevées par Tallinn au rang de politique d'Etat», a-t-il poursuivi.

Selon Moscou, l'expulsion des diplomates russes annoncée le 11 janvier par l'Estonie a confirmé «la politique de destruction des relations» entre les deux pays. «L'entière responsabilité du développement de cette situation dans les relations entre la Russie et l'Estonie incombe à la partie estonienne. Nous continuerons à réagir aux mesures hostiles prises par les dirigeants estoniens», a encore indiqué le ministère russe.

Dans la foulée de cette annonce, l'Estonie a annoncé prendre une mesure de réciprocité à l'égard de l'ambassadeur russe. «Nous respectons le principe de réciprocité dans les relations avec la Russie» a ainsi indiqué dans un tweet le ministère estonien des Affaires étrangères, soulignant que l'ambassadeur russe devra quitter l'Estonie le même jour que son diplomate la Russie, soit le 7 février.

Russes et Occidentaux ont multiplié les expulsions de diplomates ces dernières années, et plus encore depuis le début de l'opération militaire russe en Ukraine le 24 février 2022. Mais c'est la première fois qu'un ambassadeur est renvoyé dans son pays.  

L'Estonie, qui soutient l'Ukraine dans son conflit face à la Russie et avec laquelle les points de frictions étaient nombreux depuis la dissolution de l'URSS, avait justifié les expulsions du 11 janvier par la nécessité d'«atteindre la parité» dans les effectifs du personnel diplomatique des deux pays respectivement à Tallinn et Moscou.

En avril dernier, la Russie a ordonné la fermeture des consulats estoniens à Saint-Pétersbourg et à Pskov et déclaré leur personnel persona non grata. Moscou avait pris sa décision au moment où les trois pays baltes, l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie, avaient expulsé des diplomates russes à la suite de l'offensive en l'Ukraine.

La Russie a procédé à plusieurs expulsions de diplomates depuis le début du conflit, avec notamment 34 Français en mai, en réponse à une mesure similaire de l'Etat français.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix