Equateur : le président demande la démission des patrons de toutes les entreprises publiques

- Avec AFP

Equateur : le président demande la démission des patrons de toutes les entreprises publiques© Bolivar Parra / Présidence équatorienne Source: AFP
Le président équatorien Guillermo Lasso s'exprimant au palais Carondelet à Quito le 28 juin 2022.
Suivez RT France surTelegram

Au milieu d'une vaste affaire de corruption présumée impliquant son beau-frère, le président équatorien Guillermo Lasso exige la démission de tous les dirigeants des entreprises publiques du pays, dont la compagnie nationale pétrolière Petroecuador.

Le président de l'Equateur, Guillermo Lasso, a demandé ce 18 janvier la démission des dirigeants de toutes les entreprises publiques du pays, suite à une vaste affaire de corruption présumée impliquant son beau-frère.

«Par ordre du président», le directeur de l'institution étatique qui coordonne les entreprises publiques (EMCO), Joaquin Ponce, «a demandé la disponibilité du poste des directeurs généraux» de ces entreprises, a indiqué EMCO sur son compte Twitter.

Le message est accompagné de la lettre signée par Joaquin Ponce adressé aux 13 entreprises publiques, dont la compagnie nationale pétrolière Petroecuador, la Corporation électrique de l'Equateur, la Compagnie nationale des mines, entre autres.

Cette demande survient après l'ouverture d'une enquête par le Parquet à la suite d'informations publiées par un média en ligne, La Posta, sur des irrégularités présumées dans des nominations et attributions de contrats à des entreprises du secteur de l'électricité.

L'affaire impliquerait un beau-frère du président, l’homme d'affaires Danilo Carrera, qui ne fait pas partie du gouvernement. Dans le sillage du scandale, Guillermo Lasso a ordonné dans une lettre au gouvernement de lui remettre «toutes les informations nécessaires» pour faire la lumière sur cette affaire.

Celle-ci implique également des fonctionnaires comme Hernan Luque, que le chef de l'Etat avait lui-même nommé en 2021 comme son délégué au conseil d'administration de l'EMCO. Aucune arrestation n'a encore eu lieu à ce jour. Selon le média La Posta, qui a révélé le scandale, Hernan Luque est en fuite à l'étranger depuis le 9 janvier.

Le scandale affaiblit un peu plus le gouvernement de droite du président Lasso, qui ne dispose pas de majorité au parlement monocaméral, dominé par une opposition néanmoins divisée.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix