205 millionnaires, dont deux Français, réclament un impôt sur les plus riches

billets© ARIF ALI Source: AFP
Des riches invitent à être taxés (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans un texte destiné aux leaders politiques, 205 membres des plus grandes fortunes mondiales ont proposé, en marge du Forum économique de Davos, une taxation à leur encontre pour lutter contre les inégalités.

En marge du Forum économique de Davos (16 au 21 janvier), une pétition datée du 18 janvier, signée par 205 millionnaires de 13 pays différents, dont deux Français, demande à «mettre fin à l’ère de l'extrême richesse [en] taxant les ultrariches».

Dans un texte à l'attention des leaders politiques, ils alertent en préambule contre une «hausse de la pauvreté [...], un creusement des inégalités [...], la montée du nationalisme antidémocratique, [...] un climat extrême et [un] déclin écologique, [de] profondes vulnérabilités de nos systèmes sociaux [...] et la diminution des possibilités pour des milliards de gens ordinaires de gagner un salaire décent».

«Taxez les ultrariches et faites-le maintenant»

«Vous, nos représentants mondiaux, devez nous taxer, nous les ultrariches, et vous devez commencer maintenant», proposent-ils ainsi. «L'inaction actuelle est très préoccupante», insistent-ils.

«Il n'y a qu'un certain nombre de stress qu'une société peut supporter, seulement un certain nombre de fois où les mères et les pères verront leurs enfants souffrir de la faim tandis que les ultrariches contemplent leur richesse croissante», appuient-ils.

«Taxez les ultrariches et faites-le maintenant. C'est une économie simple et de bon sens [...] c'est un investissement pour notre bien commun», concluent-ils. Les deux Français se nomment Eugénie E. et Jonathan Hallama. L'acteur américain Mark Ruffalo et la petite-nièce de Walt Disney, Abigaïl Disney, font aussi partie des signataires.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix