Guerre en Ukraine : Berlin ne serait pas en mesure de fournir à Kiev des chars Leopard 2 avant 2024

Un char Leopard 2 lors d'une démonstration organisée à Munster près de Hanovre, en Allemagne, en 2011 (image d'illustration).© Michael Sohn Source: AP
Un char Leopard 2 lors d'une démonstration organisée à Munster, près d'Hanovre, en Allemagne, en 2011 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'Allemagne, qui figure parmi les plus gros soutiens militaires de l'Ukraine, a récemment ouvert la voie à une livraison de chars de combat Leopard 2 à Kiev. Reste que ces blindés ne seraient pas disponibles avant 2024, selon Rheinmetall.

Ainsi que l'a rapporté ce 15 janvier l'agence de presse Reuters, l'industriel allemand de l'armement Rheinmetall a fait savoir qu'il ne pourrait pas livrer de chars de combat Leopard 2 à l'Ukraine avant 2024.

Les véhicules doivent être entièrement démontés et reconstruits

En effet, alors que sous la pression occidentale, Berlin a récemment ouvert la voie à la possibilité d'envoyer à Kiev ce type de blindés, l'armurier allemand a expliqué que les chars de combat en question devaient être remis à neuf et que cela prendrait du temps. «Les véhicules doivent être entièrement démontés et reconstruits», a déclaré le patron de l'entreprise, soulignant qu'il avait besoin d'une commande confirmée pour commencer des réparations dont le coût s'élèverait à plusieurs centaines de millions d'euros.

Pour rappel, l'Allemagne a déjà fait savoir le 5 janvier qu'elle fournirait à l'Ukraine 40 véhicules de combat d’infanterie (VCI) «Marder», mais Kiev avait réclamé davantage, expliquant avoir besoin de matériel comme les Leopard 2, qui figureraient parmi les chars d'assaut les plus puissants du monde.

Des livraisons militaires critiquées par Moscou

Pressée à de multiples reprises par Kiev de lui apporter plus d'armement, l'Allemagne figure sur le podium des principaux soutiens militaires de l'Ukraine depuis le début de la guerre.

De son côté, le Kremlin a dénoncé à de multiples reprises ces livraisons militaires à destination de Kiev, reprochant aux pays occidentaux concernés de jouer un «rôle destructeur» dans le conflit. La porte-parole de la diplomatie russe a récemment qualifié de «décision provocatrice» l'annonce d'une livraison française de blindés à Kiev.

Les prochaines livraisons militaires destinées à l'Ukraine pourraient être confirmées le 20 janvier, lors d'une réunion des alliés de Kiev à Ramstein, localité allemande qui accueille une base militaire américaine éponyme depuis 1952 et où les membres de l'Alliance atlantique se sont réunis à plusieurs reprises ces derniers mois pour s'organiser sur le dossier ukrainien.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix