Darmanin annonce un retour de la normalisation du régime des visas aux Algériens

- Avec AFP

Darmanin annonce un retour de la normalisation du régime des visas aux Algériens© Ludovic MARIN Source: AFP
Des drapeaux français et algériens avant l'arrivée du président français à Alger pour une visite officielle de trois jours, le 25 août 2022. (Photo d’illustration)
Suivez RT France surTelegram

Gérald Darmanin a annoncé la levée des restrictions sur la délivrance de visas aux ressortissants algériens. En septembre 2021, Paris avait durci les critères d’obtentions de visas français pour les ressortissants maghrébins.

Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé ce 18 décembre un retour «à une relation consulaire normale» avec l'Algérie depuis «lundi» dernier, soit le 12 décembre. Est concerné l'octroi de visas par la France aux ressortissants de ce pays.

Le locataire de la place Beauvau, qui était en déplacement en Algérie, a tweeté sa déclaration, à l'issue de son entretien avec son homologue algérien, Brahim Merad.

Depuis la crise du Covid-19, la France avait drastiquement réduit le nombre de visas octroyés à l'Algérie, la Tunisie et le Maroc, les conditionnant à des efforts de ces pays pour accepter leurs ressortissants expulsés de France.

Un coup de pression de Paris, sur fond d’immigration illégale ?

Cette normalisation de l'octroi de visas aux ressortissants algériens survient après celle avec la Tunisie fin août et celle avec le Maroc annoncée le 16 décembre par la ministre français des Affaires étrangères Catherine Colonna.

L'automne dernier, la France avait décidé de restreindre la délivrance de visas en Algérie, Maroc et Tunisie, afin d'inciter ces pays à faire des efforts en matière de coopération et de lutte contre l'immigration illégale. Paris leur reprochait notamment un manque de coopération dans le rapatriement de leurs ressortissants sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Le taux de refus avait atteint 30% pour la Tunisie, et dépassé les 50% pour le Maroc et l'Algérie. L’opposition en France avait alors fustigé une mesure purement électoraliste à l’approche des présidentielles.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix